Accueil >  Seins  >  RECONSTRUCTION MAMMAIRE PAR LIPOMODELAGE ET PROTHESE MAMMAIRE >

 

Vous pouvez faire défiler les photos en cliquant à droite ou à gauche de l'image

Vous devez être majeur pour faire cette requête et remplir le formulaire de demande de code ci dessous.Il s'agit d'une disposition du conseil de l'ordre des médecins.


Demande de code photo
ceci n'est pas un email

 


×

rentrer le code votre code reçu par email.

×

RECONSTRUCTION MAMMAIRE PAR LIPOMODELAGE ET PROTHESE MAMMAIRE


Descriptif de l'intervention

Après un cancer du sein, le sein peut être reconstruit par la pose d’une prothèse mammaire interne. Le plus souvent, un implant anatomique rempli de gel de silicone mis en place sous le muscle de la paroi thoracique, en arrière du muscle pectoral. Si la peau de la paroi thoracique est trop mince, il sera préférable d’utiliser une prothèse provisoire d’expansion qui sera régulièrement injectée de sérum physiologique pour étirer la peau. En 2-3 mois, la peau sera suffisamment souple pour recevoir un implant mammaire. L’implant provisoire sera donc retiré et remplacé par l’implant permanent lors d’une deuxième opération. La reconstruction mammaire par prothèse interne se fait sous anesthésie générale et ne peut pas être proposée aux femmes qui ont reçu ou qui doivent recevoir une radiothérapie au sein ou au thorax.

Si la patiente possède une réserve de graisse suffisante, il sera possible de compléter ces gestes par un lipomodelage et obtenir ainsi un résultat plus naturel grâce au lipomodelage. Il s’agit d’un transfert de greffe autologue. Le prélèvement peut se faire au niveau abdominal et/ou de la culotte de cheval par exemple. Il est parfois envisageable de remplacer définitivement et entièrement la prothèse par de la graisse autologue.

Dernière étape :
La reconstruction du mamelon et de l’aréole est réalisée de manière indépendante et donc à distance de la reconstruction mammaire, lorsque le sein a conservé une forme stable dans le temps. Cette intervention permet de retrouver un sein d’aspect naturel et le plus proche du sein de la patiente avant la mastectomie prâce à une greffe de peau prélevée au niveau du pli inguinal. Un tatouage permanent pourra être réalisé par la suite.

Vidéo de RECONSTRUCTION MAMMAIRE PAR LIPOMODELAGE ET PROTHESE MAMMAIRE

×
Statistiques

Satisfaction %

Douleur (1 à 10) 10

Gêne sociale (1 à 10) 5

Dans certains cas, l’association de ces deux techniques (mise en place de prothèse mammaire et lipomodelage) permet de donner un meilleur résultat.

 

Voir aussi